Cabillaud à la tomate et à l'ail et ses pommes de terre vapeur!

Publié le par Gaëlle B

Toujours dans la simplicité ,aujourd'hui je vous propose cette recette de cabillaud! Un régal!!!!!

 

DSCI0186

 

 

Pour 4 personnes :

 

-550g de cabillaud en filet

-1 oignon doux (environ 130g)

-2gousses d'ail

-800g de tomates mûres à point (ou 2 boîtes de tomates pelées concassées)

-2 cuil à soupe d'huile d'olive

-1 brin de thym

-2 cuil à soupe de persil haché

-1 cuil à soupe de coriandre fraîche ciselée

-Sel et poivre

-400g de pommes de terre cuites à la vapeur ou cuites à l'eau(dans ce cas peler les pommes de terre après cuisson)

  DSCI0187

 

Préparation:

 

1.Éplucher les pommes de terre.

2.Mettre un grand volume d'eau dans un couscoussier, porter à ébullition, mettre les pommes de terre dans le panier du couscoussier et laisser cuire. Vérifier souvent la cuisson.Quand les pommes de terre sont cuites, les réserver .

3.Pendant ce temps, peler l'oignon et le couper en rondelles.Séparer les anneaux.

3.Peler et couper en lamelles les gousses d'ail.

4.Si vous utilisez des tomates fraîches: Au couteau faire un croix sous les tomates et les plonger 30 secondes dans l'eau bouillante. Les peler , les épépiner et concasser leur chair.

5.Dans une sauteuse faire chauffer 1 cuil à soupe d'huile d'olive et y faire revenir les lamelles d'ail et les anneaux d'oignon pendant 2min.

6.Ajouter les tomates, 1 cuil à soupe de persil et le thym, couvrir et laisser cuire 20 min sur feu moyen.

7.Faire chauffer l'huile restante dans une poêle et y faire cuire le poisson sur feu doux.

 

Service:

 

Dresser la fondue de tomates sur un plat ou directement sue les assiettes, couper à la main le cabillaud en gros morceaux et le mettre sur les tomates. Parsemer de coriandre, persil et thym.Mettre quelques rondelles de pommes de terre autour de la fondue de tomates.

 

Variante: Vous pouvez ajouter des olives vertes à la fondue de tomates ,elle n'en sera que plus bonne!

 

DSCI0184

BON APPETIT!!!!!

 

Publié dans Plats salés

Commenter cet article